Thaïlande

 

        J’ai eu la chance de passer deux mois inoubliables dans le pays du sourire, il y a déjà deux ans. Dans le cadre de mes études, j’ai dû effectuer un stage, et c’est à l’autre bout du monde que j’ai trouvé mon bonheur. Je ne suis pas restée exclusivement à Bangkok, je suis allée à Krabi, Ayutthaya et Kao Yai.

Dans cet article je vais vous présenter tout ce que j’ai pus apprendre sur la vie thaïlandaise durant mes quelques mois de stage. Si vous avez d’autres conseils à propos de la Thaïlande n’hésitez pas à le partager en commentaire !

Le coût de la vie en Thaïlande

 

Financièrement parlant, la Thaïlande est à la hauteur de sa réputation. J’entends par là que vous pouvez trouver votre bonheur à des prix cassés. Que ce soit de la nourriture, des vêtements ou encore des transports en commun, vous ne trouverez jamais des prix aussi élevés qu’en France.

Concernant la nourriture, mangez local et cela ne vous coûtera rien. Pour les vêtements, favorisez la fabrication locale ou chinoise, là encore, vous trouverez votre bonheur pour quelques baths.

 

Bangkok

 

La capitale de la Thaïlande attire et repousse. L’exotisme de cette ville asiatique pousse les résidents des pays riches à l’aventure, mais laisse les autres sur la défensive à cause de sa réputation de ville polluée où l’air est irrespirable et les déchets qui jonchent les rues. Pour être honnête, Bangkok est à la hauteur de sa réputation. Exotique avec ses fils électriques partout, ses vendeurs éphémères sur le bord de la route, à deux centimètres des voitures roulant excessivement vite. Mais elle est aussi étrange avec ses quartiers excessivement pauvres, les “Lady Boy” qui pointent le bout de leur nez à la nuit tombée, le tourisme sexuel malheureusement trop présent ou encore ce nuage de pollution qui flotte au dessus de la capitale.

Pour ma part, j’ai aimé cette ville. Cependant, les deux mois passés là bas m’ont amplement suffit. La chaleur y était beaucoup trop étouffante: la transpiration se frayait un chemin sur mon front dès que je mettais un pied dehors. Néanmoins, l’exotisme de cette ville m’a séduit. Après une journée de stage, je prenais le repas du soir à un petit stand sur le bord de la route, je levais la main pour héler un scooter sur le bord d’une route noire de taxis ou je prenais le métro entouré de thaïlandais tous plus petits les uns que les autres.
IMG_1126
IMG_1099

Kao Yai

 

Ce fut ma première expérience en dehors de la capitale. C’est au coeur de ce parc naturel que je suis venue me ressourcer pour un week end. A bord d’un 4×4 avec un guide et quelques vacancier, j’ai écumé la jungle thaïlandaise à la recherche d’une pointe d’exotisme. J’ai trouvé mon bonheur en voyant des singes, des éléphants ou de magnifiques oiseaux en liberté. Ils allaient et venaient, vivant leur vie dans cette magnifique jungle humide.

Dans ce coin, il est aisé de trouver un guide qui vous propose un hébergement ainsi qu’une visite guidée avec repas pour une petite trentaine d’euros. Le guide était passionné par son travail. Il connaissait tous les recoins de la jungles et toutes les espèces s’y trouvant. Il a même réussit à sortir un scorpion de sa cachette et l’endormir en lui mettant la main sur son visage, avant de le poser sur l’épaule des volontaires du groupe.

IMG_1246

Ayyuthaya

 

Incontestablement le plus bel endroit qu’il m’a été donné de voir en matière de vestiges historiques. Cet endroit regorge d’histoire et de magnificence. Les ruines sont sublimes, le cadre est idyllique et il est fortement conseillé d’en faire le tour en vélo. Il est aisé de le réaliser en moins d’une journée.

Bien que le tour des ruines soit assez rapide, je vous recommande de passer une journée de plus sur place pour visiter le marché flottant. J’ai adoré cet endroit. Vous y trouverez bien évidemment des plats locaux, mais aussi des objets artisanaux plein de charme.

Pour terminer sur cet endroit, je vous recommande de passer une nuit ou deux dans des chambres d’hôtes dont le prix est plus qu’abordable. Vous pourrez y louer des vélos le lendemain matin. Souvent, ces ruelles sont animées le soirs avec les restaurants et les bars alentours, fréquentés par les touristes de toutes nationalités.

IMG_1636IMG_1643IMG_1655

Krabi

 

La côte thaïlandaise est à la hauteur de ce que vous pouvez voir dans les films. Les immenses rochers en plein milieu de la mer, les combats de boxe thaïlandaise aux quatre coins de la ville, les scooters et les vendeurs de crabes ou poissons.

Cet endroit est plus que touristique pendant notre saison hivernale et assez calme pendant notre saison estivale, puisqu’elle correspond à leur saison des pluies (qui sont violentes au passage).

IMG_1528

Pour terminer, sachez qu’il est aisé d’aller d’un bout à l’autre de la Thaïlande. Bangkok est un Paris asiatique et il dessert, par bus, train ou avion, tous les endroits que vous souhaiteriez visiter pendant votre séjour au pays du sourire.


Marie

Publicités