Une génération perdue?

Voici le premier article réellement bla-bla du blog. Ce genre d’article n’a pas vraiment de structure, ne donne pas forcément des solutions aux problèmes existentiels de la vie. Ces articles sont juste des réflexions que nous avons Marie et moi.

Pour que ces articles soient intéressants pour tout le monde. Il serait bénéfique que vous commentiez sur le sujet en commentaire ou pour les plus timides vous pouvez nous envoyer un petit mail.

 

Le thème du jour concerne notre génération et plus particulièrement l’avenir de notre génération.

Actuellement, rare sont les personnes qui savent ce qu’ils veulent faire de leur vie et qui réussissent dans un domaine qui les passionnent. C’est une chance inespérée que cela arrive et si c’est votre cas, profitez!

 

Lorsqu’on est au collège/Lycée, on nous demande très régulièrement « qu’est-ce que tu veux faire de ta vie? ». A ce moment là, on ne sait pas. On continue de classe en classe plus en fonction de nos résultats scolaires que par passion. Est-ce une pression familiale ou une pression de la société? Je pense que c’est les deux. On a tellement peur de décevoir nos proches que l’on suit le chemin qui nous est tout tracé.

 

Puis le temps du bac arrive, on l’obtient plus ou moins facilement. Et on doit faire un choix d’avenir. Et quel choix ! Même si depuis toujours on nous rabâche les oreilles en nous disant de choisir un avenir, un métier etc. On n’y prête pas attention. On ne réfléchit pas vraiment à ce que l’on veut faire, ou en tout cas on ne peut pas y réfléchir sérieusement.

Comment un jeune de 16 ans en plein crise d’adolescence, avec toutes les personnes qui essayent de l’influencer, et toutes les filières possibles, peut choisir de façon juste et exact un avenir. C’est IMPOSSIBLE. Il va soit choisir médecine parce que ses parents lui ont toujours répété qu’il va faire médecin, soit faire la fac avec ces potes de lycée parce qu’il est persuadé que ses amis seront toujours là pour lui.

 

Et on se retrouve à 22-23 ans, à devoir continuer la fac parce que « pourquoi changer? ». Sérieusement? Pourquoi changer? On n’est pas si mauvais niveau notes, en tout cas ça passe toujours. Les parents sont plutôt contents de l’avenir que vous construisez. Vous sortez trop dans des bars. Vous vous faîtes des amis. Pourquoi changer?

 

Le problème c’est qu’on se retrouve avec une génération qui a perdu toutes passions. C’est vide, creux. Et cette génération, pas tous heureusement, va donner des adultes qui font un métier qui ne les passionnent pas forcément mais bon hein pourquoi changer? C’est un métier qui paye suffisamment pour survenir aux besoins familiaux, on peut partir en vacances de temps en temps. Bon d’accord les collègues sont pas fute-fute, d’accord les réunions tous les trois jours qui durent des heures et qui ne passionnent personne c’est pas terrible. Mais on a appris à l’aimer en tout cas, à l’accepter ce métier. Et c’est exactement là que se trouve le problème.

Nous sommes quand même en droit de choisir un avenir qui nous convient! Nous sommes quand même en droit de trouver un métier qui nous passionne, qu’on a hâte d’être au lendemain pour voir ce que la journée nous réserve! Nan?

 

Si vous savez ce que vous voulez faire comme métier ou voie, vous savez votre potentiel et vos qualités, alors foncez!

Et les parents me direz vous? Je sais que les parents mettent un gros poids dans la balance. Regardez de la déception dans le regard de la personne qui vous aime le plus au monde c’est une douleur inestimable. Mais à un moment il faut vivre pour soi. Je sais que c’est une phrase bateau, mais si vous allez voir vos parents en détaillant votre projet pour l’avenir en y ayant vraiment réfléchis, je ne vois pas pourquoi ils refuseraient que leur enfant entreprenne une voie qui le passionne. Mais attention, préparez un dossier solide ! Si vous voulez un école par exemple, détaillez le prix de l’école, si vous souhaitez travailler pour subvenir à vos besoins et/ou rembourser le prix de la formation, où travailler(CV + Lettre de motivation seront les bienvenues), où vous allez loger, combien ça va coûter, les papiers qu’il faut, est-ce que vous les avez préparé, faîtes une estimation de budget (les parents adooorent les estimations de budget et en plus ça fait sérieux). Ce dossier permettra de rassurer vos parents mais également vous, vous serez mieux préparé pour ce projet.

 

Et si vous ne savez pas ce que vous voulez faire de votre vie, faîtes des stages! Alors oui, je sais, c’est compliqué de trouver des stages surtout suivant les études que vous faîtes. Je suis la première au courant. Mais renseignez vous, n’hésitez pas à décrocher le téléphone et appelez des personnes qui font se métier au quotidien. Bon évidemment préparez des questions ! Mais ouvrez-vous aux autres, c’est extrêmement important et bénéfique pour vous.

Pour moi, si Monsieur le Président lit cet article, il faudrait faire des stages obligatoires tous les 2-3 ans. Ce serait tellement bénéfique pour tout le monde. Vous pourriez découvrir de nouveaux horizons, répondre à certaines de vos questions, découvrir le monde du travail. Mais l’entreprise pourrait aussi former des jeunes, mieux comprendre les attentes des jeunes qui sortent de l’école et voir embaucher!

 

Bref, c’est un vaste sujet !

On nous dit qu’on a qu’une seule vie, ok, soit, je comprends l’argument. Mais aidez nous à remplir cette vie dignement au lieu de juste nous dire « attention faut trouver un bon métier qui te plaît ».

Et vous ? Quelle est votre histoire? Raconte la en commentaire!

Elise.

Publicités

2 commentaires sur « Une génération perdue? »

  1. Venant d’entrer en seconde la question de l’orientation m’oppresse de plus pour les raisons que tu as si bien expliqué dans ton article. Heureusement pour moi mes parents sont très ouverts, c’est un poids de moins à retirer de ses épaules. Cependant tout reste difficile, avec ou sans difficulté scolaire. Avec, on est parfois obligé de se lancer dans une voie avec dépit. Sans, on ne sait pas où aller car tout nous conviendrait scolairement (je me retrouve dans ce dernier cas qui reste plus agréable que le premier c’est sûr). Cependant cela fait déjà plusieurs mois qu’une idée d’avenir a germé dans mon esprit et persiste : celle de devenir scénariste. Métier extrêmement dur d’accès, souvent oublié et sous payé, c’est pourtant ce qui m’attire malgré mes moyennes scientifiques très bonnes (autre problème de notre société actuelle, passer son temps à glorifier la voie S). Je compte rester déterminée, faire tout mon possible pour y arriver dans un monde qui ferme les portes de bien des rêves et m’accrocher au mien.
    En tout cas super article comme toujours, les thématiques abordées sur votre blog sont tops ♥
    Bonne soirée !!

    J'aime

    1. Hello, déjà désolée pour la réponse extrêmement tardive, je n’ai pas été signalé du commentaire :/

      Je pense que tu dois vivre avec passion, si tu es sûr de tes capacités de scénaristes, que tu adores ce milieu là, qu’il te passionne. Alors fonce, et si tu as tes parents derrière pour te soutenir c’est encore mieux.

      Essaye de te renseigner sur les formations possibles, les cours que ces formations vont t’enseigner pour pourquoi pas, commencer à travailler dès maintenant. Grâce à ça soit tu vas être encore plus intéressé et tu auras encore plus envie de travailler dans ce milieu, soit tu vas être déçu mais mieux vaut s’en rendre compte avant.

      Merci pour ce gentil commentaire sur le blog, ça nous fait extrêmement plaisir ce genre de retour ❤

      Bonne journée à toi, et dit moi ce que tu as choisi pour ton avenir lorsque tu auras pris ta décision, ça m'intéresse.

      Elise.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s