Mon Bullet Journal

La rentrée s’est LE moment où l’on souhaite s’organiser, LE moment où l’on se dit : C’est mon année je vais être organisée et rigoureuse toute l’année. Alors on s’achète des post-its, des agendas, des carnets, on fait des to-do list etc etc … Mais si tout ça pouvait être regroupé dans un seul et même carnet ? Comme le plus parfait des agendas.

C’est ce qu’à créé le designer, Ryder Caroll, avec son bullet journal ou Bujo. Le concept est très simple : un agenda « standard » sauf qu’au début de chaque mois vous écrivez un bilan du mois à venir. En gros, c’est votre agenda mélangé avec votre bloc note. Ce qui est génial avec le bullet journal, c’est que c’est votre journal. Vous y écrivez ce que vous voulez. Et surtout il peut avoir une apparence bien à vous. Je vous laisse découvrir les nombreux articles, vidéos, post qui parlent de ce sujet. Je pense que vous comprendrez plus facilement le concept.

Mon expérience avec le bullet journal    

NB : les événements qui vont suivre datent d’il y a plusieurs mois, aucune preuve n’a été gardé, croyez moi sur parole.  

         Dooonc revenons à nos moutons, quand j’ai découvert l’existence de cette façon de s’organiser, j’étais comme une petite folle. Pour moi c’était le Graal de l’organisatrice qui se cache en moi. J’ai donc lu énormément d’article qui parlait de ce sujet, m’émerveillant sur chaque design, chaque univers. Je vous promets que ça fait rêver !

Et un jour je me suis lancée, j’ai pris un ancien carnet (on a tous sur notre bureau un carnet qu’on a acheté en ayant un grand avenir pour lui mais qui est resté là, seul). Ce qui est bien avec le bullet journal c’est que vous n’êtes pas obligé d’acheter un carnet exprès. Il suffit juste que ça soit un carnet. Néanmoins, il est recommandé de prendre un carnet avec des lignes.

Bref, me voilà avec mon carnet à commencer tant bien que mal à écrire joliment le mois à venir. Sauf que deux mains gauches + aucun talent en dessin +  un côté perfectionniste = tu arraches 15 000 fois la page parce que ça ne te convient pas !

 

Mais à un moment, j’ai réussi à faire un truc potable, franchement ça avait de la gueule. J’étais JOIE !

Donc je commence à écrire la page de garde du mois : je fais les objectifs et je mets en place un tracker.

Un tracker c’est un tableau avec en ligne des objectifs / actions et en colonne les jours du mois. Du coup vous pouvez faire un suivi jour par jour de ce que vous faîtes. Vous avez un visuel global du mois et ça vous motive quand vous cochez des cases. Mais on en reparlera plus tard…

 

Et je suis plutôt contente du visuel de la page de garde. Je la trouve sobre mais elle me ressemble. Donc imaginez une petite Elise bien fière d’elle, en mode artiste.

Donc ensuite vient le temps des listes par jours : en gros vous découpez (pas physiquement, avec des lignes) votre page en deux ou trois parties et chaque partie correspond à un jour. Et ensuite vous remplissez votre petite case avec la liste des choses à faire.

 

Sauf que c’est là que mal se produit : J’oublie! J’oublie à chaque fois de remplir mes listes, et ce pour une seule et bonne raison : étant étudiante je n’ai pas 3000 choses à faire pour le lendemain. Donc à part écrire : réviser chimie et le lendemain réviser encore chimie. Ça va pas plus loin. MAIS en même temps si un jour je dois faire des courses ou pour les cadeaux de Noël, on se retrouve avec une journée qui déborde d’informations tandis que le jour d’après est pratiquement vide. Et ça visuellement, c’est pas chouette !

De plus, le bullet journal est un carnet qui a besoin d’attention. C’est-à-dire il faut refaire les parties régulièrement, mettre de la couleur, voir mettre des motifs, remplir des listes et ce CHAQUE jour ! C’était trop pour moi !

Je suis organisée mais ce n’est pas MA façon de m’organiser. 

Mais comme je suis têtue et que je m’adapte facilement. J’ai mis en place mon propre bullet journal avec deux associés, deux amis qui me suivent depuis le bac j’ai nommé : google keep et excel ! (on peut les applaudir)

 

Ma version du bullet journal

 

Google Keep :

visuel 1

Information importante sur moi : je suis une fan des listes. J’ai toujours besoin d’écrire les choses qui passent par ma tête et je vous promets qu’il y en a. On ne sait jamais si un jour j’ai une idée absolument génial et je le note pas, vous imaginez le cauchemar ? (Je pense que c’est la hantise de toutes les personnes qui ont pleins d’idées qui passent par la tête).

Et là Google m’a encore aidé : Google Keep. Bon en soit ce n’est « qu’une » application de note. MAIS elle peut se retrouver sur votre ordi : très pratique quand on est au boulot et qu’on ne veut pas oublier de prendre des œufs le soir en course et que le patron n’aime pas quand on sort le téléphone au travail.

Elle permet aussi de partager des listes et notes avec d’autres personnes grâce à leur adresse mail : du génie n’est-ce pas ? c’est tellement pratique pour faire des courses (oui la bouffe c’est important) il suffit de mettre tous les membres de la famille et chaque rajoute ce dont il a besoin.

Et surtout, elle permet d’avoir toutes ses listes et ses notes au même endroit : sur son téléphone.

Donc bref, c’est cette application que j’utilise pour faire mes todo-list. Et franchement je vous la recommande !

 

Excel :

 

Bon je ne vais pas vous expliquer comment fonctionne excel. Quand même. Si vous ne connaissez pas, je vous laisse vous renseigner sur le web (oui j’ai dis le web, aucun jugement).

 

Donc, excel est un logiciel que j’utilise depuis quasiment toujours. Mais c’est vrai que pendant très longtemps j’ai eu une vision scolaire de ce logiciel. Mais plus je maîtrisais ce logiciel et plus je me disais qu’il était dommage de ne pas l’utiliser pour la vie de tous les jours.

J’ai donc réalisé des tableaux de comptes dessus, pas très passionnant me direz-vous. Et j’ai également fait un tracker, plus passionnant me direz-vous.

visuel 2

En gros, j’ai reproduis le tracker standard en excel MAIS avec une petite modification : la gestion du budget.

Pour comprendre comment cela fonctionne je vous laisse étudier la photo ci-dessous.

visuel 3

J’ai commencé par diviser mes dépenses en 5 parties : Extras/sorties, Vêtement/maquillage, course, scolaire et voiture.

Et chaque ‘sous-ligne’ dans le tracker correspondaient à un type de dépense. Donc prenons un exemple : vous sortez et vous dépensez pour 30 euros (on ne vous juge pas, vous avez été même raisonnable). Vous allez dans la ligne « Extras/sorties » sur votre tracker et vous mettez 30 euros.

visuel 4

Et là, magie du montage, la case devient orange. Mais pas que, vous pouvez constater que la ligne correspondant dans le tableau « bilan » a eu un ajout de 30 euros. Et que le pourcentage est de 100%.

Grâce à ce tracker, vous allez pouvoir voir votre consommation mensuelle et vous allez pouvoir voir également dans quel « type de dépense » vous vous lâchez le plus.

ET en plus, si vous l’enregistrer dans votre drive vous allez pouvoir le modifier directement sur votre smartphone. 

             C’est pas vachement chouette ?  Je ne veux pas me jeter des fleurs, mais je suis très fière de ce tracker.

 

Bon comme je suis quelqu’un de sympa, je peux vous le passer. Donc si vous voulez mon tracker (on peut lui donner un petit nom si vous l’appréciez), il vous suffit de m’envoyer un petit mail à l’adresse : emie.contact@gmail.com et je vous le transférerais avec grand plaisir.

 

N’hésitez pas à me dire en commentaire ce que vous en pensez, si vous trouvez des modifications à lui apporter.

Et si vous le trouvez aussi génial que ça, partagez cet article à vos amis !

 

Elise.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s